« Si Villiers m’était conté » dimanche 20 janvier 2019

En ce dimanche matin froid et humide, nos 12 randonneurs ont pu découvrir Villiers sous aspect un peu plus « historique ».

La 1ère mairie jusqu’en 1938, située « rue merdeuse » (aujourd’hui rue Guy Mocquet) et qui existe toujours comme le montrent les photos.

img-20190120-wa0000

 

Puis la 2ème mairie, devenue le centre Pablo Neruda en 1976.

20190120_172148.jpg

Pour la suite de la visite nous remercions Patrick Raimondi de nous avoir si gentiment ouvert les portes de sa maison et de son jardin pour nous donner des explications sur cette habitation qui fut la 1ère école de Villiers de 1875 à 1937.

20190113_141359-e1548108735774.jpg

Passage par l’actuelle mairie, ayant appartenu à un certain M. Guillotin (mais qui ne fut pas l’inventeur de cette machine), acquise par la municipalité en 1976 pour y installer ses locaux.

Nous avons ensuite rejoint le domaine de la Seigneurie, connu grâce à Dame Tiphaine de Villiers au début du XIVème siècle et surtout grâce à M. Grimod de la Reynière le plus connu des propriétaires par ses écrits concernant la gastronomie. Il acheta cette résidence en 1812 et y mourut en 1837.

Derrière sa grande porte la demeure existe toujours, c’est une propriété privée.

Arrêt à la Maison Rouge, grande bâtisse ou Colette aurait vécu avec Henri Gaultier-Villars, mais aucune preuve réelle n’existe sur son passage à Villiers.20190113_141738

Un passage par l’ancienne maison des aviateurs (détruite en 1988) et devenue le square des aviateurs et le Bois de la Cloche, où se situe actuellement l’Espace Colette ……

20190113_141825

…… un détour par le Parc de l’Orge pour y voir la Tour de Montlhéry puis retour dans Villiers avec le sentier des Senillières et l’ancien château où vécu le Général Barois, comte de l’Empire, élu conseiller municipal de Villiers en 1820 et qui le restera durant 40 années jusqu’à son décès en octobre 1860. Cette propriété a été détruite et, dans l’enclos toujours boisé, furent construits de petits immeubles en 1964, devenue « la Résidence du Parc ».

20190113_141932

Pour terminer, la rue Emile Fontaine dédiée à un instituteur de Villiers mort sur le champ de bataille le 09 septembre 1918 et le square Simon dont la maison et le terrain ont été légués à la commune par le couple Simon en 1978 et qui sert aujourd’hui de salle d’activité.

Le Val St Germain un dimanche matin (17 septembre 2017)

Pour une reprise en douceur, les randonneurs du dimanche matin ont pu découvrir le Val St Germain et ses alentours.
Parti du Château du Marais, ils ont ensuite rejoint la « Fontaine aux Cossons  » avec vue sur le château. Son nom viendrait d’anciens propriétaires, Perrin et Gaspard Colchons,dont les titres de propriété indiquaient en 1498 « La Fontaine aux colchons ». Le nom fût transformé par la suite en « Fontaine aux cossons ».
chateau de vaugrigneuse

Après un peu d’histoire, place au sport avec un passage le long du Golf de Courson le temps d’admirer quelques joueurs.

20170917_112716

Puis, une petite pause dans St Maurice Montcouronne entre la mairie et l’église……

…. avant de terminer cette première randonnée de la saison.

Dimanche 11 juin 2017, quelle chaleur !!

Une sympathique randonnée de 16 km en forêt afin de rester au frais.

Au départ de Dourdan nos randonneurs ont vite rejoint la forêt et ses agréables chemins ombragés pour échapper aux 30°C annoncés. En longeant  un cours d’eau ils ont pu admirer l’aménagement des berges ……20170611_101152

…puis en passant à Ste Mesme, un petit tour à la célèbre Fontaine dont la légende semble bien contestée.

20170611_122631

Nos marcheurs ont ensuite retrouvé la fraicheur de la forêt  pour une pause déjeuner bien méritée.

20170611_132357

La randonnée s’est poursuivi sur les agréables sentiers de cette ancienne forêt royale aux portes du Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

Dimanche 28 mai 2017 entre Ollainville et Bruyères le Châtel

Nos 4 randonneurs du jour ont pu admirer autour des bassins de retenue de l’Orge la Pierre Beaumirault, ce menhir du néolithique qui, selon la légende était le lieu où se réunissaient les druides. Cette affirmation n’a cependant pas trouvé de confirmation ….. Il s’agirait plus probablement d’après  le Bulletin de la Société d’Excursion scientifique daté du 6 octobre 1912, d’une pierre sur laquelle on se mire, car elle est en grès quartzeux lustré.

Le chemin les a ensuite conduits jusqu’à Bruyères le Châtel pour découvrir l’Eglise Saint Didier.  Érigée vers le milieu du XIe siècle, elle est mentionnée pour la première fois en 1070. Le bâtiment d’origine a disparu, cependant le clocher date du XIIe siècle et ses vitraux comptent parmi les plus anciens du département (XVe siècle). L’église abrite les pierres tombales des Seigneurs de Bruyères.
Pour toutes ces richesses, l’Eglise Saint-Didier est un site classé au patrimoine national historique.

eglise2

Puis un petit arrêt au lavoir de la Fontaine-Bouillant qui est l’un des trois anciens lavoirs de Bruyères le Châtel. Il daterait de 1836.

6311

 

 

 

 

 

Forêt de Rougeau pour la cueillette des jonquilles vendredi 17 mars 2017

Un ciel un peu gris en ce vendredi matin , pourtant, une vingtaine de randonneurs étaient au rendez vous pour suivre Jean – Yves.

Après quelques arrêts pour admirer la seine. …

et la sculpture d’une artiste Allemande …..

wp-image-1833983511jpg.jpeg

 

…voici l’arrêt final pour cueillir cette fleur qui symbolise le printemps : la jonquille. Il y avait de quoi satisfaire notre groupe de randonneurs tant l’endroit était rempli.  Chacun a pu rapporter un peu de soleil de cette agréable journée de randonnée.

 

 

Forêt de la Roche Turpin, 26 février 2017

Un dimanche matin à la Roche Turpin,  6 marcheuses nordique se sont défoulées sur un terrain idéal pour cette pratique . Un sol sablonneux, quelques rochers, de belles montées, du plat pour récupérer sans oublier une petite pause bien méritée. Le tout dans la joie et la bonne humeur sur 8.210 km…..voici le résultat en image.

shealth_07_27_50_791wp-1488192082951.jpg

Bien sûr, pour être complète une séance de nordique se doit de comporter un peu de technique.



Ces démonstrations techniques ont été filmées par Christelle.

Et maintenant, aux « élèves » de montrer ce qu’elles savent faire !

VID-20170227-WA0014 from Jacqueline Deschamps on Vimeo.

VID-20170227-WA0015 from Jacqueline Deschamps on Vimeo.

VID-20170227-WA0012 from Jacqueline Deschamps on Vimeo.

VID-20170227-WA0015 from Jacqueline Deschamps on Vimeo

nordique from Jacqueline Deschamps on Vimeo.